A la sortie de l’hiver, le printemps. Ethologiquement le mot “printemps” vient de l’ancien français pins (prin), premier et temps, soit le premier temps de l’année. Cette saison marque traditionnellement le renouveau dans la nature.  Cela se caractérise par un radoucissement progressif du temps, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le réveil des animaux hibernants et le retour de certains animaux migrateurs.

Mais pour notre corps, le printemps signifie beaucoup également. Durant l’hiver notre corps a fait des réserves afin de faire face aux besoins énergétiques nécessaires pour conserver sa température interne. Au printemps, c’est l’inverse : le corps a besoin de s’alléger, le sang d’être fluidifié et dépollué pour préparer la saison à venir.

Prudence !

Voilà le mot d’ordre avec les cures de printemps. Certes, utiles et indispensables à notre époque où l’on introduit dans l’organisme une trop grande quantité de substances toxiques. Notre corps est pollué. Mais se jeter à corps perdu, sur toutes les cures et aliments détox que l’on croise, peut s’avérer dangereux.

Se détoxifier, c’est perdre de l’énergie vitale. Adaptez votre démarche à votre état de santé et à votre vitalité : un nettoyage trop puissant pour votre organisme risque de vous épuiser. Consultez un thérapeute ou naturopathe qui vous prodiguera des conseils individualisés.

Donc, dans un premier temps, revoyez votre hygiène de vie et faites la cure que vous aurez choisie, uniquement dès que vous serez en pleine forme. Vous verrez que cette forme pourra encore augmenter. De plus, il ne sert à rien de se drainer si vous continuez à mal vous nourrir, à manquer de sommeil, à fumer, à ne pas faire d’exercice physique, etc…

Le foie, « plaque métabolique » de l’organisme.

Le foie se situe dans la partie haute du ventre, sous les côtes, en dessous du diaphragme. Le « lobe droit » du foie est le plus développé. Le foie d’une personne en bonne santé est  indolore  et ne représente que 2% du poids du corps, exactement comme notre cerveau. Le foie est entouré d’une capsule qui possède des nerfs. Lorsque le foie va mal, il grossit et étire la capsule. A ce moment les douleurs apparaissent ; « douleurs hépatiques » disent les médecins.

Le foie est une espèce d’éponge qui filtre se qu’il reçoit. Tout est transformé dans le foie, qui fabrique également du neuf et diffuse tout ce qu’il a transformé vers tous les autres organes du corps. C’est via la veine porte (porte, car les anciens croyaient que le foie représentait l’âme (porte de l’âme)), que des petites molécules, qu’il va filtrer et traiter lui arrive depuis le tube digestif.

Aussi, une mauvaise digestion, donnera du travail à votre foie. Des aliments toxiques, empoisonneront votre foie.

Parmi les rôles du foie, qui entre autres filtre 1,5 litre de sang / minutes, vous retrouverez le stockage d’énergie, de vitamines, de minéraux, la régulation de la glycémie, la production de bonnes graisses, des anticorps, des hormones et le drainage des substances toxiques.

Avec le temps, le foie, cette grosse éponge, comme tout filtre s’encombre. Aussi, le purger est parfois nécessaire.

Détox foie

Détox foie

Maintenant que vous connaissez mieux votre foie, passons aux moyens pour en prendre soins !

On vous propose la cure du Docteur Hulda Clark (USA) qui permet de faire un nettoyage en profondeur du foie, l’organe majeure de la détoxification. Le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire peut considérablement améliorer la qualité de la digestion, l’assimilation des nutriments et l’élimination des toxines indispensable à une bonne santé.

Ce nettoyage améliorerait aussi les allergies, les douleurs chroniques, les migraines et les nausées, le teint terne et la fatigue chronique.

Attention toutefois, cette cure n’est de loin pas la plus évidente, mais tellement efficace ! Une préparation alimentaire de 6 jours, avec un régime chaque jour un peu plus stricte. De plus pour ramollir les calculs biliaires, il s’agit de boire 1,5 litre de jus de pomme par jour. Puis vient le soir de la purge, ou vous passerez une bonne partie de la soirée sur les toillettes et re bellote, en début de matinée. Mais après vous vous sentirez tellement mieux !
Lorsque l’on commence cette cure, il faut être motivé et rigoureux, votre corps vous dira merci après l’avoir fait. Mais si vous n’êtes pas prêt à faire un effort d’une petite semaine, ne vous lancer pas dans cette cure, et choisissez des cures plus faciles, jus ou tisanes.

Pour celles et ceux, qui seraient intéressés-es par cette cure du foie, nous vous transmettons volontiers sur demande le protocole précis de cette cure par mail, ou encore mieux, lors d’un rendez-vous massage, pour en discuter de vives voix.

Share This