Le drainage, une technique de toucher doux, mais aux effets puissant et résultat étonnant. Le corps humain étant fait à 65% d’eau, il est intéressant de faire (re faire) circuler les liquides du corps par le drainage lymphatique. Cette technique est décongestionnante, draine les œdèmes, détoxique l’organisme et renforce le système immunitaire.

Ne pas confondre avec des massages doux, ou qui lutte contre la cellulite. Le drainage lymphatique est une technique thérapeutique. Il se pratique par zone et non pas sur le corps au complet. Bien qu’en pratiquant un drainage, on augmente le débit lymphatique (également sanguin) de l’ensemble de l’organisme. Ci-dessous, les indications du drainage lymphatique et le traitement par le drainage et ses segments. En règle générale, avant de drainer des zones spécifique, on se concentre sur les zones dites “d’ouvertures” sous clavières et abdominales. Une fois ces zones décongestionnées, on peut travailler sur des zones spécifiques, sans engorger le corps.

 

Les indications générales du drainage lymphatique :

– Oedèmes  /  douleurs en général  /  immunité  /  stress (sommeil)  /  peau (cicatrice)  /  inflammation  /  esthétique (ride, teint, cellulite)  /  spasmes (musculaires, artériolaire  /  hormonal (cycle chez la femme)  /  circulation générale  /  digestif  / ORL

Les effets de cette thérapie douces sont, anti-oedémateux, relaxant, antalgique, décontractant, immunitaire, circulatoire, calmant, drainant (détox, élimination), cicatrisant, anti-inflammatoire, régénérant, anti-spasmodique

Le drainage lymphatique, ne se travail pas sur le corps au complet, mais par zone bien délimitée, en fonction de la pathologie.

Les différents segments et leurs indications :

Jambes :

Jambes lourdes et/ou douloureuses, problèmes circulatoires, varices, varicosités, liposuccion, ulcère variqueux, cicatrices, pré et post-opératoire, cellulite, rétention d’eau, tendinite post-accident, syndrome de Raynaud (trouble de la circulation sanguine se manifestant par un engourdissement ou des douleurs aux extrémités ou mains froides), entorses, œdèmes…

Abdomen : localisation du stress/émotions chez la femme (moins fréquemment chez l’homme)
constipation, stress, émotions, adiposité tronculaire, règles douloureuses et/ou abondantes, cicatrices, ballonnement…

Visage :

acouphènes, maux de tête, bruxisme (grincement des dents), sinusites, migraines ophtalmiques, otites, couperose, acné, rides, teint, trouble du sommeil, stress, appareil dentaire, suite d’extraction dentaire (dent de sagesse), suite chirurgie esthétique ou autres, vertiges de Menière, vide la tête (flux de pensée circulaires)…

Lombo-fessière :

lombalgie, sciatalgie, culotte de cheval (cellulite), arthrose (hanche), position assise prolongée, suite d’une liposuccion ou autre, sacralgie…

Membres supérieures (bras) :

tendinites, douleurs d’épaules-clavicule, pré et post opératoire, canal carpien, Volkmann (rétraction ischémique des longs fléchisseurs des doigts, aboutissant à une main caractéristique en forme de griffe), Dupuytren (fibrose rétractile de l’aponévrose palmaire), arthrose et arthrite des doigts, syndrome de Raynaud (trouble de la circulation sanguine se manifestant par un engourdissement ou des douleurs des extrémités ou mains froides), syndrome de l’utilisateur de la souris, paresthésie, gonflement, allergies cutanées, engelures…

Cou :

cervicalgie, douleur épaule/trapèze, suite d’orthodontie, maux de gorge sans fièvre, douleur dentaire, maux de tête, acouphène

Nuque :

cervicalgie, torticolis, douleurs/tensions musculaires des trapèzes, acouphènes, suite de trauma, arthrose, discopathie, vertiges de Ménières (lésion de l’oreille interne), ptose de la paupière supérieur, stress, trouble du cuir chevelu, vide la tête, maux de tête d’origine cervicale, névralgie du nerf d’Arnold

Dos : lieu de localisation du stress (plus chez l’homme que la femme)

troubles du sommeil, tensions musculaires et nerveuses de cette région, omoplates, trapèzes, cervicalgie, dorsalgie, nervosité, agitation, douleurs intercostales, arthroses, discopathie, mauvaise respiration, suite de trauma ou post opératoire…

Thorax :

respiration, fumeur, stress localisé dans la région cardiaque, digestion haute, suite de chirurgie esthétique, gonflement de la poitrine avant les règles, douleur thoracique et intercostale, suite de zone, kyste bénin, affections des voies respiratoires basses, toux, asthme…

Intra-buccale :

immunité, otite, trouble ORL, surdité, mâchoire qui craque, rhume (à répétition ou pas), sinusite…

 

 

info et contact :

Kaspar Taboada – 079 546 79 56 – Lausanne (Suisse)
ktherapie@gmail.com – www.ktherapie.ch – Facebook –

Massage lausanne

Blog massage

Share This